Guide Pratique | Remboursement par vagues | www.hedios.com
Appeler Souscrire
Les marchés boursiers connaissent historiquement des cycles plus ou moins longs et d’amplitude plus ou moins forte.
 
Les remboursements des supports Gammes H ont fonctionné au gré des mouvements boursiers.
 
Si la tendance a été globalement favorable depuis 2009, dans un contexte de reprise suite au krach des subprimes américains, le marché européen a été particulièrement secoué en 2011 avec la crise grecque puis en 2016 avec le vote en faveur du Brexit.
 
Selon les cycles boursiers et en fonction des niveaux des Indices de référence sur différents points d’entrée sur le marché, ces vagues ont mécaniquement déclenché une série de remboursements pour un certain nombre de supports Gammes H.
 
Lorsque la bourse reflue, les supports en cours voient leur valorisation se déprécier sensiblement et leur durée de détention se rallonger.
 
Les baisses boursières peuvent être source d’opportunités en se positionnant sur les nouveaux supports Gammes H avec un meilleur point d’entrée sur les marchés : la sortie peut alors s’avérer plus rapide.
 
Lorsqu’une reprise intervient sur les marchés, une nouvelle vague déclenche généralement des remboursements à la fois de supports plus anciens et d’autres acquis au creux de la vague précédente.
 
Les supports Gammes H ont fait preuve d’une forte résilience aux cycles boursiers depuis leur création en 2009. Tous les remboursements ont été gagnants au 31 décembre 2017.
 
  • Une première vague de remboursements s’est produite dès 2010, compte tenu de la reprise des marchés actions après le krach.
    La baisse ponctuelle des marchés en 2011 a allongé la durée d’autres supports qui ont été remboursés en bénéficiant finalement d’un plus grand nombre d’années de rémunération (par exemple remboursement de H Rendement 3 en quatrième année avec un gain de 40 %). Les supports Gammes H proposés au creux de cette baisse ont pu être remboursés plus rapidement, dès leur première année.
  • Une deuxième vague de remboursement est intervenue suite à la reprise début 2015, suivie d’un nouveau creux en 2016.
  • Une troisième vague est en cours depuis le second semestre 2017.
Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Les Gammes H demeurent des placements à risques (protection conditionnelle) : les marchés boursiers peuvent subir un effondrement suffisamment durable pour ne plus être en mesure de récupérer tout ou partie de leur baisse sur un horizon de 10 à 12 ans.

une question,
besoin d’un rendez-vous ?

L'équipe Hedios se tient à votre disposition du lundi au vendredi de 7h à 19h

Paris - 01 53 45 98 00
Londres - 02034 455 094