Facebook Concepteur de produits structurés - Hedios Gammes H
Rotation Mobile

Ce site est optimisé pour être vu en mode portrait

Merci de changer l'orientation de votre écran

Notre métier

HEDIOS CONCEPTEUR DES GAMMES H

Les premiers produits structurés ont vu le jour au cours des années 90.

À l’époque, il s’agissait de placements garantis (seulement à l’échéance), bénéficiant de performances attractives grâce aux taux d’intérêts élevés.

Depuis, les taux d’intérêts se sont littéralement effondrés. Il est par conséquent devenu impossible de proposer un produit d’épargne qui délivre de la performance tout en garantissant le capital.

Dans ce contexte, les placements structurés visent des rémunérations attractives assorties d’une protection conditionnelle du capital à l’échéance, sans toutefois nécessiter de hausse significative des marchés.

À la fois plus protecteurs que les fonds actions et potentiellement plus performants que les placements garantis, ils présentent l’avantage de fixer, dès le départ, les règles du jeu sur les performances et les risques.

Ils sont ainsi devenus parfaitement incontournables dans la composition des portefeuilles financiers et ils demeurent la solution la plus pertinente pour les épargnants en quête de prédictibilité et de levier de performance.

Encore trop méconnus, ils devraient être largement conseillés par les professionnels comme source de valorisation, de diversification et d’optimisation.

Convaincus qu’ils sont particulièrement efficaces pour faire fructifier le patrimoine financier des investisseurs particuliers, nous concevons nos propres placements structurés depuis 12 ans, les Gammes H.

Un nouveau support est proposé chaque mois, optimisé en fonction des niveaux de marché, librement accessible sur Internet ou par l’intermédiaire de votre conseiller habituel.

Hedios démocratise ainsi cette classe d’actifs, jusqu’alors réservée aux clients des banques privées.

UN MÉTIER DE CONVICTION

Dans un environnement plus que jamais complexe et incertain, comment encadrer le risque tout en bénéficiant d’une rémunération attractive ?

Avec des taux d’intérêts proches de zéro, voire négatifs, les rendements significatifs assortis d’une garantie du capital n’existent plus.

Il est donc devenu parfaitement illusoire de chercher à faire fructifier son capital sans prendre une part de risque.

Alors que la plupart des placements structurés proposés sur le marché feignent encore d’écarter le risque (tout en promettant un minimum de rentabilité), notre métier de conviction consiste à concevoir des solutions rémunératrices, tout en encadrant au mieux les risques inhérents à toute recherche de performance.

Hedios ne conçoit donc pas les Gammes H comme des solutions alternatives aux placements garantis - auxquels il n’est pas possible de se substituer - mais comme source de diversification pertinente.

Son offre de conviction - les Gammes H - est devenue la référence sur la classe d’actifs des produits structurés.

Les Gammes H ont remporté le prix de la meilleure performance en France (SRP 2019).

Concevoir les Gammes H selon les niveaux de marché

Nous assurons une veille continue sur les marchés financiers.

Selon les niveaux et les conditions de marché, notre équipe est animée par la volonté de concevoir chaque mois le support Gammes H le plus pertinent, après analyse des différentes possibilités et en faisant varier tous les paramètres.

Sur un niveau de marché jugé raisonnable (niveau moyen ou intermédiaire), les supports qui visent une simple stabilité des marchés peuvent tirer parti de l'avantage déterminant de la classe d'actifs des placements structurés : "l’effet mémoire".

Sur un niveau de marché jugé élevé, nous privilégions la conception de supports remboursables même en cas de baisse ou équipés d'une protection conditionnelle de la rémunération (en plus du capital) à l'échéance : mécanisme "Airbag".

Sur un niveau de marché jugé bas, nous sommes tentés de jouer le rebond avec une hypothèse de sortie plus rapide, en misant sur une tendance haussière du marché.

Lorsque le marché a baissé et dans l'attente d'une reprise boursière, le niveau de déclenchement peut être rehaussé, tout comme le seuil de protection à l’échéance (qui devient moins prépondérant), le tout pour améliorer la performance.

Le travail de conception de Hedios se concentre alors sur la recherche d'une plus forte rémunération à court terme, en pariant sur une sortie rapide qui bénéficie d'un effet de levier.

Nous avons ainsi démontré, au fil des années, un véritable savoir-faire dans la conception de nos placements structurés de conviction, toujours en adéquation avec les niveaux de marché.

Pourquoi les grandes sociétés européennes ?

Les performances des Gammes H dépendent de l'évolution d'indices représentatifs des grandes sociétés européennes qui bénéficient de positions historiques et dominantes.

Solidement ancrées sur leur marché intérieur, ces sociétés ont su démontrer, au cours des dernières décennies, qu’elles étaient capables de s’adapter.

Elles se sont en outre, pour la plupart, largement implantées à l’étranger, voire mondialisées.

Leurs cours de bourse ont fortement chuté suite au dégonflement de la bulle Internet en 2000 et au krach financier de 2008.

Ils se situent à des niveaux nettement inférieurs à ces périodes d’avant-crise (la crise sanitaire de 2020 étant probablement davantage conjoncturelle que structurelle), ce qui laisse envisager un rattrapage futur.

Enfin, les grandes sociétés européennes sont à la fois des fleurons et des champions nationaux.

Soutenues - avec fierté - par leurs États, elles sortent généralement renforcées des crises boursières.

Grâce à leur accès quasi illimité au crédit, elles ont toujours les moyens de se restructurer dans les périodes difficiles et d’investir en vue d’une prochaine reprise économique.

Les grandes sociétés européennes sont donc particulièrement résilientes.

L’objectif prioritaire est la résilience des marchés

Les placements structurés exigent peu ou pas de progression de marché pour délivrer les résultats escomptés et se différencient ainsi des autres classes d’actifs.

Ils peuvent se contenter d’un marché mou, sans perspective particulière, ni forte visibilité.

Ils ne nécessitent pas réellement de croissance des grandes sociétés européennes.

Il suffit seulement d’avoir confiance en la capacité de ces sociétés historiques de poursuivre leur route et de creuser leur sillon, tout en étant capables, le cas échéant, d’affronter et de surmonter des situations de crises.

Avec l’effet mémoire, la question qui se pose n’est donc pas tant de savoir si l’Indice de référence va être performant, mais plutôt s’il va être résilient.

L’atout majeur des Gammes H : l’effet mémoire

Les placements structurés présentent une caractéristique dont ne dispose aucune autre classe d’actifs : l’effet mémoire (ou effet boule de neige).

Lorsque l’évolution des marchés est favorable, le remboursement intervient avec un gain correspondant à la rémunération annuelle multipliée par le nombre d’années écoulées.

L’effet mémoire signifie que les rémunérations qui ne sont pas versées sont mises en mémoire : l’intégralité du temps passé sur le support est ainsi rémunérée.

Le temps est donc l’allié du souscripteur sur cette classe d’actifs : en cas d’issue favorable, sa patience est récompensée avec une rémunération rétroactive sur toute la période écoulée.

La protection conditionnelle du capital à l’échéance

Les marchés boursiers peuvent constamment se retourner, notamment suite à un événement non anticipé.

Face aux aléas de la bourse, nous concevons systématiquement nos supports Gammes H avec une durée maximale de 12 ans, pour laisser suffisamment de temps, en cas de baisse des marchés, à une potentielle remontée de l’Indice de référence au moins au-dessus de la barrière de protection à l’échéance.

Cette barrière de protection confère aux Gammes H un filet de sécurité, sans toutefois être une garantie.

Il s’agit d’un seuil de baisse autorisée (la barrière de protection) qui protège intégralement le capital à l’échéance (hors frais liés au cadre d’investissement).

UNE STRATÉGIE D’INVESTISSEMENT

Par construction et contrairement aux autres classes d’actifs, la conception des placements structurés s’adapte aux niveaux de marché.

Il n’y a donc pas vraiment de meilleur moment pour investir, bien au contraire : aucune autre classe d’actifs ne tire aussi bien son épingle du jeu lorsque les points d’entrée sur le marché s’avèrent élevés.

En comparaison avec les actions et au-delà de la protection conditionnelle du capital à l'échéance, les placements structurés offrent une meilleure maîtrise de leur comportement.

D’une part, les Gammes H peuvent être remboursées, avec une rémunération fixée dès le départ, sans hausse significative de leur Indice de référence, alors qu’une décision d’investir directement sur les marchés actions n’a de sens qu’en cas d’anticipation haussière (hors perception de dividendes).

D’autre part et surtout, les supports Gammes H sont dotés du fameux effet mémoire qui consiste à mettre de côté l’ensemble des rémunérations annuelles pour les verser rétroactivement en totalité si les conditions du remboursement sont réunies.

Ainsi, si l’évolution de l’Indice de référence est défavorable dans un premier temps parce que les marchés étaient plutôt en haut de cycle, une remontée au bout de quelques années, juste au-dessus du niveau de déclenchement, permet de bénéficier de toutes les rémunérations annuelles mises de côté depuis l’origine.

Le point d’entrée est donc bien moins déterminant que pour les investissements en actions.

Se positionner progressivement pour une allocation équilibrée

Hedios conseille de fractionner ses investissements pour se positionner progressivement sur chaque nouveau support Gammes H, afin de lisser ses points d’entrée sur le marché et de diversifier son portefeuille avec des formules de remboursement variables selon les fréquences de remboursement, les niveaux de rémunération et de déclenchement.

La complémentarité des supports Gammes H permet en effet de se construire progressivement une allocation équilibrée.

Avec le Mandat Gammes H, nous offrons une méthodologie d’investissement clé en main, qui s’adapte à chaque profil d’épargnant.

Ce mandat bénéficie d’un enchaînement logique qui permet de se constituer un portefeuille robuste et diversifié.

Nous vous guidons dès votre première souscription, puis nous vous assistons aussi souvent que nécessaire, notamment par des entretiens réguliers sur le suivi de votre portefeuille, selon la situation des marchés.

Si vous préférez opter pour une gestion libre, les montants de votre allocation sur chacun des supports peuvent varier de mois en mois, selon votre tempérament d’investisseur, votre appétit et votre état d’esprit.

Par exemple, vous accentuez vos positions sur la gamme Performance dans l’idée de passer à l’offensive, ou vous décidez plutôt de mettre l’accent sur la gamme Absolu, avec la volonté de rester plus prudent.

Par essence, les marchés financiers sont volatils

Les formules contractuelles des Gammes H sont protectrices en cas de baisse limitée des marchés.

Nous concevons systématiquement nos supports Gammes H avec une durée maximale de 12 ans, pour laisser suffisamment de temps, en cas de baisse des marchés, à une potentielle remontée des cours à moyen-long terme.

Nous avons en effet la conviction de pouvoir bénéficier, même tardivement, d’un rebond suffisant pour non seulement se situer à l’échéance dans la zone de protection du capital, mais également atteindre le niveau de déclenchement et percevoir toutes les rémunérations non versées sur les années écoulées, toujours grâce à l’avantage déterminant des Gammes H : l’effet mémoire.

Des opportunités de revente en cours de vie en cas de progression des marchés

Depuis la création des Gammes H, la durée moyenne de détention des supports remboursés est inférieure à 2 ans. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

En temps normal, la règle est d’attendre le remboursement programmé d’un support Gammes H.

Lorsque l’évolution des marchés est favorable, les revalorisations de certains supports peuvent cependant ouvrir des fenêtres d'opportunités de revente, sans attendre leurs prochaines dates de constatation.

Grâce à leur liquidité quotidienne, les valorisations des supports Gammes H peuvent en effet progresser au point d’envisager leur cession en cours de vie.

Il est alors judicieux de les revendre avant leur dénouement, plutôt que d'attendre leur remboursement automatique.

Hedios assure une veille continue des niveaux de valorisation quotidienne de tous les supports Gammes H en cours de vie et vous informe s'il y a lieu de revendre certaines positions par anticipation.

Que faire en cas de baisse des marchés ?

En cas de baisse des marchés, nous sommes à vos côtés, disponibles pour vous expliquer et vous accompagner.

Lorsque les marchés sont chahutés, les valeurs liquidatives des Gammes H peuvent l'être encore davantage, comme une accentuation du phénomène de baisse.

En tant que professionnels, nous vous faisons toujours part de notre analyse des marchés, quitte à être contrariants.

Nous nous efforçons de vous faire prendre le recul nécessaire pour anticiper l'avenir à moyen-long terme, dans l’attente d’une reprise boursière.

La première règle à suivre est généralement de sanctuariser son portefeuille Gammes H, quitte à devoir le conserver plusieurs années.

Il faut donc accepter de prendre son mal en patience : un placement structuré est avant tout un contrat à terme.

Une baisse des marchés est aussi l’occasion de prendre du recul dans la gestion de son épargne - sans céder à la panique - et d’en profiter pour renforcer ses positions ou tout simplement décider d’investir.

L'expérience nous dit qu’il faut savoir se positionner dans la crise, avec une perspective de long terme, même si ce n'est évidemment pas spontané et que l'appétit n'est pas là.

Si le niveau d’entrée est particulièrement important pour les Gammes H concernant leur protection conditionnelle du capital à l’échéance, il en est autrement lorsque le marché a déjà subi une baisse. En effet, le niveau de la barrière de protection, exprimé en pourcentage, aura lui-même profité de cette même baisse.

Les supports Gammes H dont le point d’entrée se situe effectivement au creux d'une crise boursière sont en principe remboursés rapidement.

Les autres supports durent plus longtemps mais ils bénéficient, en cas d’évolution favorable, d’une rémunération attractive sur toute la période écoulée, grâce à l’effet mémoire.

En réalité, à la suite d’une baisse du marché, l’enjeu principal des Gammes H se situe au niveau de la durée effective du placement : un point d’entrée plus bas augmente la probabilité d’une sortie rapide et raccourcit ainsi l’horizon d’investissement.

UN POSITIONNEMENT UNIQUE

Un métier de conviction

La conception de placements structurés est un métier. C’est notre métier.

Nous n’appartenons à aucun groupe financier, ce qui garantit notre capacité à mettre en concurrence les établissements bancaires qui émettent les supports que nous concevons.

Nous ne sommes jamais le dépositaire de l'épargne investie sur les Gammes H, qui est toujours conservée entre les mains des établissements bancaires et, le cas échéant, des assureurs.

Notre structure intégrée rassemble tous les pôles de compétences nécessaires aux solutions de placement Gammes H.

Nous maîtrisons toute la chaîne de valeur, de la conception à la mise à disposition à travers des solutions digitales conviviales et sécurisées.

Grâce aux milliers de clients Gammes H qui nous font confiance, nous créons un nouveau support chaque mois, toujours selon nos convictions.

Nous offrons ainsi en permanence un choix large et adapté à tous les profils d'investisseur.

Sans équivalent dans l’univers de l’épargne, Hedios est ainsi devenu un acteur incontournable des placements structurés de conviction.

La France dispose d’une filière d’excellence dans l’industrie des produits structurés.

Les Gammes H, reconnues pour leur qualité, se sont déjà imposées comme la référence sur le marché français.

Hedios est donc particulièrement légitime pour étendre son leadership en Europe.

Tout en continuant à déployer les Gammes H en France, Hedios poursuit ainsi son expansion sur le marché de l’épargne dans les principales capitales européennes.

Nos valeurs : compétence, transparence et disponibilité

Nous sommes au service de tous les clients, en assurant un accompagnement téléphonique de qualité pour faire spontanément et systématiquement preuve de pédagogie.

Contrairement aux acteurs traditionnels qui réservent généralement leurs produits structurés à un nombre réduit de leurs clients, Hedios propose un accès ouvert à tous les épargnants, quelle que soit leur capacité d’épargne.

Nous mettons à votre disposition une solution de souscription et de gestion 100 % en ligne (zéro papier).

Expérimenter soi-même, quitte à le faire sur des petites sommes : la digitalisation facilite une première souscription sur la base d’un montant réduit, pour commencer à se familiariser avec le fonctionnement des Gammes H.

Les Gammes H sont largement accessibles à tous les épargnants par l'intermédiaire de leurs conseillers habituels, dans le cadre notamment d'un compte-titres ou d'un contrat d'assurance-vie ou de capitalisation.

À la suite de son conseil patrimonial, votre conseiller financier peut donc toujours vous ouvrir l’accès aux Gammes H : n’hésitez pas, le cas échéant, à nous mettre en relation avec lui.

Expliquer et accompagner

La souscription d'un placement structuré doit toujours être réalisée de manière réfléchie et en toute connaissance de cause, sans jamais créer d'inquiétude injustifiée.

Il s’agit de bien comprendre pour n'avoir aucune surprise non anticipée qui pourrait être source de déception.

Nos conseillers sont disponibles par téléphone et pour vous accueillir dans nos bureaux.

Notre équipe, formée et compétente, est toujours à votre écoute pour une meilleure qualité de service.

Elle est entièrement consacrée aux Gammes H.

Sa mission consiste à prendre le temps de vous expliquer, dans le détail, les avantages et les inconvénients de chaque support Gammes H, en fonction des niveaux de marché.

Les frais, les risques, les gains : tout est clair

Les Gammes H présentent la particularité de fixer les règles du jeu dès le départ, avant de souscrire.

Les formules de remboursement contractuelles des Gammes H sont d’une transparence totale.

La fréquence de remboursement, le niveau de déclenchement, la rémunération annuelle : toutes les caractéristiques sont connues à l’avance et tous les risques sont clairement identifiés.

Les Gammes H permettent donc d'avoir une idée claire des rémunérations qui pourront être obtenues, sauf dans le cas d'un scénario durablement défavorable.

Elles offrent une forte lisibilité et une meilleure connaissance du risque face au gain espéré.

Notre documentation est complète, claire, lisible et disponible en ligne à tout moment.

Vous pouvez toujours nous téléphoner ou venir nous rencontrer pour obtenir les réponses à toutes vos questions.

Une classe d’actifs en voie de démocratisation auprès des épargnants

AVANTAGES
  • Bénéficier, grâce à l’effet mémoire, de configurations de marché non exploitables avec des solutions traditionnelles comme, par exemple, une rémunération attractive même en cas de simple stabilité des marchés boursiers.
  • Ne pas se soucier de la gestion avec des scénarios de remboursement prévus dès le départ.
  • Tirer parti des marchés financiers tout en protégeant son capital à l’échéance, sous conditions.
INCONVÉNIENTS
  • Gain plafonné à la rémunération annuelle fixée à l’avance, même si la hausse de l’Indice de référence est supérieure.
  • En cas de perte à l’échéance, impossibilité de conserver le support au-delà de sa durée de vie maximale de 12 ans, en espérant une remontée de son Indice de référence.
  • Si la barrière de protection est dépassée à l'échéance, perte en capital à hauteur de la totalité de la baisse de l’Indice de référence.

UNE CLASSE D’ACTIFS À PART ENTIÈRE

Encore trop souvent méconnus des particuliers, les placements structurés fournissent pourtant des solutions attractives, en complément des instruments financiers classiques.

La baisse structurelle et constante des rendements des placements garantis (fonds en euros, livrets d’épargne) incite les épargnants à s’intéresser aux supports potentiellement plus rémunérateurs, quoique comportant un risque de perte en capital.

Dans un environnement plus que jamais incertain, comment encadrer le risque tout en obtenant une rémunération acceptable ?

Le positionnement sur les marchés actions ou obligataires suppose que les épargnants disposent d’un minimum de connaissances et de temps pour assurer le suivi de leurs investissements et de leurs désinvestissements.

Les caractéristiques propres aux Gammes H et leurs atouts fournissent des solutions hybrides qui viennent diversifier et compléter les placements traditionnels.

Parfois méconnues par les professionnels eux-mêmes, Hedios rend ces solutions accessibles à l'ensemble des épargnants.

1. Des objectifs parfaitement définis

  • Lorsque la visibilité est faible sur les marchés, une hausse significative des actions est peu prévisible. Le recours aux placements structurés peut être une stratégie gagnante lorsque le souscripteur est en quête de prédictibilité et de leviers de performance, grâce à une meilleure connaissance du risque face au gain espéré.
  • C’est dans ce contexte que les placements Gammes H proposent des scénarios de remboursement prédéfinis - à des dates connues à l’avance - et offrent une meilleure visibilité, sans nécessiter de connaissance particulière des marchés financiers, ni de suivi quotidien.

    Les Gammes H répondent à des besoins qui ne peuvent pas être satisfaits par les solutions standards disponibles sur le marché (actions, obligations, placements monétaires), grâce à une meilleure maîtrise du comportement de la classe d'actifs par rapport à celui du marché.
  • Comme dans le cadre d’un portefeuille actions, un investissement progressif et régulier, sur les différents supports Gammes H qui se succèdent, permet de lisser les points d’entrée sur les marchés boursiers.

    Les marchés sont volatils et cycliques : ils peuvent se retourner rapidement et la durée du placement peut s’avérer plus longue sur certains supports, ce qui justifie de disposer d’un portefeuille diversifié avec différents points d’entrée.

2. Des engagements clairs et transparents à des dates prévues à l’avance

  • Les Gammes H présentent l’avantage de reposer sur des engagements simples et contractuels des banques émettrices (et des garants des formules de remboursement), sous conditions mais avec des rémunérations et des dates de remboursement fixées dès le départ, en acceptant des risques clairement identifiés.

    Les Gammes H se distinguent ainsi des autres classes d’actifs dont la performance espérée (et rarement chiffrée) exige une hausse des marchés et repose généralement entre les mains de quelques gérants.
  • Contrairement aux marchés actions, les Gammes H assurent en outre une protection conditionnelle du capital, à l’échéance de la durée maximale de 12 ans.

3. Une offre disponible pour tous

  • Leader sur cette classe d’actifs, Hedios bénéficie déjà de la confiance de plusieurs milliers de clients, séduits dans la durée par ces placements protégés (sous conditions) qui dynamisent leur épargne.
  • Les Gammes H sont largement accessibles à tous les épargnants par l'intermédiaire de leurs conseillers habituels, dans le cadre notamment d'un compte-titres ou d'un contrat d'assurance-vie ou de capitalisation.
  • Lorsqu'elles sont souscrites en France et par l'intermédiaire de Hedios, les Gammes H sont des supports d'unités de compte au sein d'une enveloppe d'assurance-vie bénéficiant d'une fiscalité avantageuse. Un accès 100 % en ligne facilite la souscription puis le suivi de son portefeuille 24/7.

LES GRANDS PRINCIPES

Créateur des Gammes H, Hedios conçoit chaque mois un nouveau support optimisé en fonction des conditions de marché.

Les Gammes H sont des solutions d’épargne à moyen-long terme visant un objectif de 8 % par an, en moyenne, de rémunération nette de tous frais, en fonction de l’évolution d’un indice boursier représentatif des grandes sociétés européennes.

  • Le souscripteur est exposé aux marchés actions. Il accepte un risque de perte en capital partielle ou totale en cours de vie (en cas de revente anticipée) et à l’échéance.
  • Les Gammes H bénéficient toutefois d’une protection conditionnelle du capital à l’échéance, jusqu’à un certain niveau de baisse de leur Indice de référence.
  • L’objectif de rémunération est relativement élevé. Il est fixé à l’avance et il peut être réalisé sans hausse significative des marchés financiers, en échange de la possibilité de perte significative si le seuil de protection du capital est franchi à l'échéance.
  • La formule de remboursement est contractuelle. Elle est toujours garantie par une banque.

Les Gammes H sont donc représentatives d’une classe d’actifs hybride, plus rémunératrice que les placements garantis (fonds en euros, livrets d’épargne) et potentiellement moins risquée que les actions (protection conditionnelle du capital à l’échéance).

Sommaire

1. Un objectif de 8 % par an en moyenne, nets de tous frais
1. Un objectif de 8 % par an en moyenne, nets de tous frais 2. Un gain possible sans hausse significative des marchés 3. Une rémunération simple à comprendre 4. Une possibilité de remboursement à des dates fixes 5. Un indice de grandes sociétés européennes 6. Une liquidité quotidienne 7. Une mise en concurrence des établissements financiers 8. Un avantage unique : l’effet mémoire (ou effet boule de neige) 9. Une protection du capital, sous conditions et uniquement à l’échéance
En détails

1. Un objectif de 8 % par an en moyenne, nets de tous frais

Les Gammes H sont des solutions d’épargne qui ont la particularité de définir à l’avance la rémunération annuelle obtenue en cas de réalisation d’un scénario prévu dès le départ.

Chaque support s’appuie en effet sur une formule de remboursement claire et transparente.

Cette formule est contractuelle et elle fige à la fois les dates de constatation, les niveaux de rémunération et les risques clairement identifiés.

Depuis la création des Gammes H, les 51 supports déjà remboursés au 31 décembre 2020 sont en ligne avec l’objectif de rémunération, avec une moyenne de 8,11 % par an nette de tous frais (sur la base d'une hypothèse des frais liés au cadre d'investissement de 0,60 % par an et avant prélèvements sociaux et fiscalité).

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

2. Un gain possible sans hausse significative des marchés

Un remboursement anticipé automatique peut intervenir à des dates fixes en cas de simple stabilité ou de légère hausse de l’Indice de référence.

Le capital investi est alors remboursé, augmenté du gain. Le gain est égal à la somme des rémunérations annuelles prévues sur l’ensemble de la période, depuis la date de constatation initiale.

Sur certains supports Gammes H, le gain peut même être acquis en cas de légère baisse de l’Indice de référence.

3. Une rémunération simple à comprendre

Contrairement aux marchés actions, le souscripteur connaît à l’avance le montant des gains potentiels, fixés dès le départ en fonction de l’évolution de l’Indice de référence.

Si la conception et la structuration d’un support Gammes H s'avèrent complexes à mettre en oeuvre pour le professionnel, les niveaux de gain et les conditions de remboursement sont particulièrement simples à appréhender pour le souscripteur.

Chaque support s’appuie en effet sur des risques identifiés et sur une formule de remboursement claire et transparente.

4. Une possibilité de remboursement à des dates fixes

Le niveau de l’Indice de référence qui permet un remboursement anticipé avec un gain est constaté à fréquence régulière (bisannuelle, annuelle, semestrielle, trimestrielle, mensuelle ou quotidienne...) et comparé à son niveau de départ.

5. Un indice de grandes sociétés européennes

Depuis 12 ans, Hedios conçoit toujours les Gammes H sur des indices représentatifs de grandes sociétés européennes.

Ces derniers offrent une certaine visibilité et respectent une répartition géographique et sectorielle.

Le choix d’un Indice de référence composé de nombreuses sociétés écarte le risque sur une seule société ou sur un panier d'actions de quelques sociétés.

Sinon, dans le cadre par exemple d'un panier d'actions, le souscripteur supporte le risque associé à chacune des sociétés qui le composent (dans la mesure où seule est prise en compte la moins bonne performance toutes sociétés confondues).

6. Une liquidité quotidienne

Les Gammes H prévoient généralement un mécanisme de remboursement anticipé possible à des dates de constatation fixées à l'avance, constitué du capital augmenté de la rémunération prévue contractuellement.

La durée exacte d’un placement Gammes H peut varier de 1 à 12 ans en fonction de l’évolution de l’Indice de référence : le souscripteur doit être prêt à investir sur une période de moyen-long terme.

En cas de nécessité, il est possible de procéder à la revente d’un support Gammes H grâce à sa liquidité quotidienne, avec toutefois un risque de perte en capital si la valorisation initiale a baissé.

Si la revente d'un support en cours de vie ne paraît pas opportune, le souscripteur a toujours la possibilité, lorsque son cadre d'investissement est l’assurance-vie, de demander une avance à l’Assureur.

L’avance est une forme de crédit accordé par l'Assureur, pour un montant maximal exprimé en pourcentage de la valeur du contrat d’assurance-vie et pour une durée maximale potentiellement renouvelable.

7. Une mise en concurrence des établissements financiers

Un travail d’optimisation des offres permet de diversifier, au fil des supports, le risque lié aux établissements émetteurs et aux garants des formules de remboursement, mais aussi de maximiser les rémunérations annuelles potentielles (pour une même protection conditionnelle du capital à l'échéance et un même niveau de déclenchement).

8. Un avantage unique : l’effet mémoire (ou effet boule de neige)

Toutes les données de ces illustrations relatives aux performances sont présentées hors frais liés au cadre d’investissement et avant prélèvements sociaux et fiscalité, sous réserve de l’absence de faillite ou de défaut de paiement de l’Émetteur, de faillite, de défaut de paiement ou de mise en résolution du Garant de la formule ou, le cas échéant, de faillite de l'Assureur.

Si, à une date de constatation, le remboursement anticipé n’a pas lieu, la rémunération initialement prévue est mise en mémoire. Elle sera versée si les conditions de remboursement anticipé sont réunies lors d’une prochaine date de constatation, et ce jusqu’à l’échéance.

 

Illustration

Un support Gammes H bénéficie d’un remboursement anticipé lors de sa quatrième date de constatation, dans la mesure où son Indice de référence baisse d'abord rapidement puis franchit tout juste à la hausse son niveau de déclenchement à l’issue de sa quatrième année.

Si la rémunération annuelle est de 10 %, le souscripteur est remboursé avec un gain égal à 40 % = 10 % x 4 années depuis l’origine (hors frais liés au cadre d’investissement et avant prélèvements sociaux et fiscalité).

Sur la même période, un investissement sur un fonds actions avec le même Indice de référence n’aurait quasiment pas progressé (hors perception de dividendes).

9. Une protection du capital, sous conditions et uniquement à l’échéance

Toutes les données de ces illustrations relatives aux performances sont présentées hors frais liés au cadre d’investissement et avant prélèvements sociaux et fiscalité, sous réserve de l’absence de faillite ou de défaut de paiement de l’Émetteur, de faillite, de défaut de paiement ou de mise en résolution du Garant de la formule ou, le cas échéant, de faillite de l'Assureur.

Si aucun remboursement anticipé n’a eu lieu à l’une des dates de constatation, les Gammes H prévoient, à l’échéance des 12 ans, une protection conditionnelle du capital jusqu’à un certain niveau de baisse de l’Indice de référence fixé dès le départ. Les frais liés au cadre d’investissement restent toutefois et en tout état de cause à la charge du souscripteur.

 

Illustration

Un support assorti d’un niveau de protection de 40 % signifie qu’à l’échéance, le capital investi est remboursé même si l’Indice a baissé jusqu’à 40 % par rapport à son niveau initial.

LES CONTREPARTIES

Créateur des Gammes H, Hedios conçoit chaque mois un nouveau support optimisé en fonction des conditions de marché.

1. Risque de perte en capital partielle ou totale, en cours de vie et à l’échéance

Le souscripteur accepte un risque de perte en capital partielle ou totale :

  • en cours de vie en cas de revente anticipée si la valorisation initiale a baissé ;
  • à l’échéance en cas d’effondrement durable des marchés actions (en-deçà du seuil autorisé de protection) ou encore en cas de défaillance des sociétés émettrices et des banques garantes des formules de remboursement ou, le cas échéant, de l’Assureur (Hedios n’est jamais le dépositaire de l'épargne investie sur les Gammes H).

Les frais liés au cadre d’investissement restent toutefois et en tout état de cause à la charge du souscripteur.

2. Plafonnement du gain potentiel

Le gain potentiel est généralement plafonné au niveau de rémunération défini à l’avance : le souscripteur renonce donc à gagner plus si les marchés actions progressent plus que le niveau de rémunération prévu dès le départ.

L’indexation du montant du remboursement sur l’Indice de référence peut donc être totale en cas de baisse (scénario très défavorable), mais elle ne l’est pas en cas de hausse lorsque le gain est plafonné.

3. Absence de dividendes

Contrairement à la détention d’actions en direct, le souscripteur renonce à percevoir les dividendes des sociétés qui composent l’Indice de référence d’un support Gammes H, ces dividendes étant réinjectés dans l'élaboration du moteur de performance.

4. Méthode de calculs d’intérêts simples

Contrairement à d'autres placements, les produits structurés ne délivrent pas d'intérêts composés.

Les formules de rémunération annuelle des supports Gammes H présentent une méthode de calcul d’intérêts simples : les rémunérations mises en mémoire ne portent donc pas elles-mêmes intérêts sur toute leur période de détention, même si elles ne sont versées que lors du remboursement final.

Pour rappel, la différence entre intérêts simples et composés est l'effet cumulatif permettant aux intérêts déjà versés de venir grossir le capital et donc de produire eux-mêmes des intérêts.

5. Risque de non-rémunération du capital

Dans l’hypothèse où la protection du capital est activée à l’échéance, le scénario est défavorable même si le capital est remboursé car les frais liés au cadre d’investissement restent en tout état de cause à la charge du souscripteur. Ce dernier n'a en outre perçu aucune rémunération de son épargne sur une durée de 12 ans.

6. Mécanisme de remboursement anticipé limité à quelques dates

Le mécanisme de remboursement anticipé automatique ne s'opère que lorsque le niveau de déclenchement est atteint précisément à l'une des dates de constatation prévues dans la formule de remboursement (par exemple un seul jour par an pour une fréquence de remboursement annuelle).

À l'extrême, si l'Indice de référence atteint le niveau de déclenchement tous les jours, sauf ceux correspondants précisément aux dates de constatation définies à l'avance, le support n'est jamais remboursé par anticipation et il perdure jusqu'à son échéance (durée de vie de 12 ans).

7. Fortes variations de la valorisation quotidienne en cours de vie

Les valorisations quotidiennes des supports Gammes H sont d’abord rapidement impactées par leurs coûts de conception, de structuration et de distribution, puis évoluent en cours de vie en fonction de leur Indice de référence, des taux d’intérêts, de la volatilité, etc.

Particulièrement volatiles en cours de vie, les valorisations quotidiennes des supports Gammes H sont sujettes à d’importantes fluctuations à l’approche des dates de constatation, lorsque leur Indice de référence se situe proche du niveau de déclenchement ou de la barrière de protection (uniquement à l’échéance).

En cas de baisse de leur Indice de référence depuis leur date de constatation initiale, la baisse des valorisations quotidiennes des supports Gammes H peut s’avérer nettement plus importante. Elle peut en effet être largement amplifiée, voire subir des décrochages en cas de hausse simultanée de la volatilité ou des taux d'intérêts.

Ce comportement asymétrique des supports Gammes H en cours de vie (accentuation de la baisse de leurs valorisations quotidiennes par rapport à celle de leur Indice de référence) est une contrepartie à un autre comportement asymétrique, mais cette fois en faveur du souscripteur : leurs gains peuvent être plus importants que la progression de leur Indice de référence.

Par exemple, la valorisation de H Rendement 5 a baissé de 35 % quelques mois après son lancement, alors que son Indice de référence ne baissait que de 20 % (crise grecque). Pour autant, le remboursement à l’issue de la quatrième année a délivré un gain de 40 %, alors que son Indice de référence ne progressait que de 23 % sur la même période. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

8. Période de souscription limitée

Chaque nouveau support n’est accessible que sur une période de souscription strictement limitée dans le temps (contrairement aux placements traditionnels).

Passée la date limite de souscription, le support est fermé : il n’est plus accessible et il n’y a pas de marché secondaire offert à la souscription.

9. Impact des coûts de conception et de distribution en cas de revente rapide

Les supports Gammes H sont des combinaisons complexes de plusieurs instruments financiers.

Leurs coûts de conception, de structuration et de distribution étant intégralement amortis dès le départ, les valorisations quotidiennes des supports Gammes H reculent systématiquement sur les premiers mois, sauf si leur Indice de référence progresse rapidement et significativement.

Cependant et seulement en cas d’évolution favorable de l’Indice de référence, cette baisse structurelle des valorisations quotidiennes est rapidement résorbée.

À noter : les coûts de conception, de structuration et de distribution étant déjà intégrés dans la formule de remboursement, ils n’auront finalement aucune incidence sur les niveaux de remboursement prévus contractuellement.

10. Risque de liquidité

Les supports Gammes H sont, dans des conditions normales de marché, parfaitement liquides : ils peuvent être revendus à tout moment.

Certaines conditions exceptionnelles de marché peuvent cependant avoir un effet défavorable sur la liquidité d’un support Gammes H, voire le rendre totalement illiquide.

11. Durée de détention non connue à l’avance

Les supports Gammes H peuvent généralement être remboursés avec un gain à des dates fixées à l'avance et en fonction de l’évolution de leur Indice de référence.

La durée du placement n’est donc pas connue à l’avance : elle peut ainsi varier de 1 à 12 ans.

LES IDÉES REÇUES

Vous en avez sûrement !

1. C’est compliqué

La formule de remboursement n’est pas si compliquée.

Il faut retenir 3 notions essentielles :

  • Le niveau de déclenchement ;
  • La fréquence de remboursement ;
  • La barrière de protection conditionnelle à l’échéance.

Si la conception et la structuration d’un support Gammes H s'avèrent complexes à mettre en oeuvre pour le professionnel, les niveaux de gain et les conditions de remboursement sont particulièrement simples à appréhender pour le souscripteur.

Chaque support s’appuie en effet sur une formule de rémunération transparente, avec des risques clairement identifiés.

En outre, les solutions de placement Gammes H ne nécessitent pas de suivre de près les marchés financiers, ni forcément de rechercher le meilleur moment pour se positionner.

Les Gammes H offrent des possibilités de rémunérations attractives mais le souscripteur doit bien comprendre leur fonctionnement.

Les mécanismes des différents supports sont assez semblables et les différentes caractéristiques portent principalement sur le niveau de déclenchement, la fréquence de remboursement et la barrière de protection à l’échéance.

2. C’est une boite noire

Un support Gammes H est toujours composé d’une partie obligataire (qui permet de protéger, sous conditions, le capital à l’échéance si l’Indice de référence n’a pas franchi la barrière de protection) et d’une partie optionnelle, le moteur de performance (options d’achat et de vente).

Les rémunérations potentielles sont d’autant plus importantes que les établissements émetteurs sont systématiquement mis en concurrence par Hedios afin de contenir leur marge.

Enfin, les banques émettrices garantissent le paiement des rémunérations potentielles, selon la formule de remboursement.

3. C’est trop risqué

Le souscripteur accepte un risque clairement identifié de perte en capital partielle ou totale :

  • en cours de vie en cas de revente anticipée si la valorisation initiale a baissé ;
  • à l’échéance, en cas d’effondrement durable des marchés actions (en-deçà du seuil de protection) ou encore en cas de défaillance des sociétés émettrices et des banques garantes des formules de remboursement ou, le cas échéant, de l’Assureur.

Deux caractéristiques essentielles des Gammes H réduisent cependant ces facteurs de risque par rapport aux solutions de placements traditionnelles :

  • Un remboursement anticipé automatique peut intervenir, à des dates régulières fixées à l'avance sur une durée de vie maximale de 12 ans, en cas de simple stabilité ou de légère progression de l’Indice de référence. Le capital et les gains sont alors restitués au souscripteur qui n’est ainsi plus exposé au risque d’un retournement de marché.
  • S’il n’y a pas eu de remboursement anticipé, une protection conditionnelle du capital à l’échéance des 12 ans permet de récupérer le capital investi jusqu’à un certain niveau de baisse de l’Indice de référence. Les frais liés au cadre d’investissement restent toutefois et en tout état de cause à la charge du souscripteur.

4. Il y a beaucoup de frais

Un support Gammes H présente une structure de frais importante qu’un fonds actions.

Les coûts internes de conception, de structuration et de distribution des supports Gammes H sont en moyenne de 0,80 % par an sur leur durée de vie maximale de 12 ans.

Il n’y a pas de frais d’entrée ni de sortie sur les supports Gammes H.

Les rémunérations sont présentées en intégrant tous les frais du support Gammes H, c’est-à-dire qu’il n’y a pas de frais en sus concernant le support lui-même (hors frais liés au cadre d’investissement qui peut être notamment un compte-titres ou un contrat d'assurance-vie ou de capitalisation).

Lorsqu'elles sont souscrites en France et par l'intermédiaire de Hedios, les Gammes H sont proposées au sein d'une enveloppe fiscale d'assurance-vie. Hedios rappelle alors systématiquement au souscripteur les frais liés au cadre d'investissement (le contrat d’assurance-vie) à hauteur de 0,60 % par an.

La moyenne de performance des Gammes H, depuis leur création en 2009, est présentée, quant à elle, nette de tous frais, c’est-à-dire en déduisant également les frais liés au cadre d’investissement (sur la base d'une hypothèse de 0,60 % par an).

Par comparaison, les fonds actions prélèvent en moyenne 2,00 % par an de frais de gestion, auxquels il faut éventuellement ajouter les frais d’entrée et de sortie, les frais de transaction supportés par les fonds lors des achats et ventes d'actions, ainsi que la commission de performance des gérants. Tous ces frais s’imputent sur la performance des fonds, outre, évidemment et comme toujours, les frais liés au cadre d’investissement.

5. J'ai peur de placer mon argent sur Internet

Concepteur et promoteur des Gammes H, Hedios n’est jamais dépositaire des fonds des souscripteurs.

La disparition de Hedios ne remettrait donc pas en cause la sécurité de l’épargne des souscripteurs.

Lorsque les Gammes H sont souscrites en France et par l’intermédiaire de Hedios, l'Assureur du contrat d'assurance-vie ou de capitalisation encaisse et conserve l'intégralité des fonds des souscripteurs.

L'utilisation d'Internet n'est donc qu'une modalité pratique qui n'a aucune incidence sur le mode de conservation traditionnel de votre argent par des établissements bancaires et, le cas échéant, par des assureurs.

6. 8 % par an en moyenne, c’est trop beau pour être vrai !

Les solutions de placement Gammes H visent effectivement 8 % par an de moyenne de rémunération nette de tous frais.

Même si les résultats ont été au rendez-vous depuis la création des Gammes H en 2009, cette rémunération n’est jamais garantie.

Il s’agit donc d’un objectif de rémunération face à un risque de perte en capital partielle ou totale, en cours de vie et à l’échéance.

Les rémunérations s’obtiennent évidemment sous conditions et elles ont toujours des contreparties.

7. On gagne à tous les coups

Les Gammes H visent une rémunération nettement plus élevée que celles des placements garantis, avec néanmoins un niveau significatif de protection conditionnelle du capital à l'échéance.

La rémunération et la protection du capital à l’échéance sont évidemment conditionnelles et les supports Gammes H présentent toujours un risque de perte en capital partielle ou totale, en cours de vie et à l’échéance.

8. Ce n’est plus de mon âge

D’une manière générale, les Gammes H peuvent toujours être conservées en cas de décès du souscripteur (sans être revendues) :

  • lorsque le cadre d'investissement est un compte-titres ou un contrat de capitalisation, les héritiers du souscripteur peuvent décider de le conserver,
  • dans le cadre d'un contrat d'assurance-vie, les bénéficiaires peuvent demander à l’Assureur de transférer, sous conditions, les supports Gammes H sur leurs propres comptes-titres, évitant ainsi de les revendre si la valorisation n’est pas satisfaisante (risque de perte en capital).

9. Les nouveaux Indices de référence sont "exotiques"

Les Indices de référence optimisés des Gammes H sont historiquement corrélés à l’indice Euro Stoxx® 50.

Ces nouveaux Indices de référence visent à compenser l’érosion de la rémunération des supports reposant sur l’Euro Stoxx® 50.

Cette érosion de la rémunération est consécutive aux baisses des taux d'intérêts et de la volatilité sur les marchés (paramètres déterminants pour la conception de nouveaux supports).

Les Indices de référence optimisés n’ont donc pas vocation à faire aussi bien que l’indice Euro Stoxx® 50, mais à lui être le plus corrélés possible, tout en permettant d’améliorer sensiblement la rémunération potentielle, la fréquence de remboursement ou la barrière de protection à l’échéance.

Ils sont, tout comme l’Euro Stoxx® 50, composés des plus grandes sociétés européennes.

Ils n’ont donc rien d’exotique.

10. Les produits structurés ont mauvaise presse

Par le passé, la famille dite des produits structurés a souffert des déboires d’un tout petit nombre de cas ayant pourtant eu un fort écho médiatique.

Les médias se sont notamment cristallisés sur des dossiers contentieux portant sur :

  • Certains produits structurés à capital garanti qui n’ont pas restitué 100 % du capital investi, leurs souscripteurs ayant supporté des frais de contrats d’assurance-vie dont ils n’avaient pas été suffisamment informés.

Hedios présente systématiquement les frais liés au cadre d’investissement (même s’ils ne sont pas proprement inhérents aux Gammes H).

  • Certains produits structurés, qui reposaient sur la moins bonne performance d’un panier d’actions, se sont soldés par des pertes en capital.

Les supports Gammes H ne reposent jamais sur la moins bonne performance d’un panier d’actions. La famille des produits structurés est éclectique : tous les produits structurés ne sont pas comparables aux Gammes H.

11. Mon argent est bloqué

Tous les supports Gammes H bénéficient d’une liquidité quotidienne, permettant de revendre, dans des conditions normales de marché et en cas de nécessité, tout ou partie de sa position.

Les placements Gammes H sont donc liquides comme les placements classiques en actions ou en obligations.

La revente anticipée n’est cependant pas conseillée dans la grande majorité des cas.

Il est en effet généralement préférable d’attendre les dates de constatation permettant le remboursement par anticipation (prévues contractuellement et connues dès la souscription) ou la date de constatation finale associée à la protection conditionnelle du capital jusqu’à un niveau de baisse prédéfini.

Si la revente d'un support en cours de vie ne paraît pas opportune, le souscripteur a toujours la possibilité, lorsque son cadre d'investissement est l’assurance-vie, de demander une avance à l’Assureur.

L’avance est une forme de crédit accordé par l'Assureur, pour un montant maximal exprimé en pourcentage de la valeur du contrat d’assurance-vie et pour une durée maximale potentiellement renouvelable.

12. Et si les marchés sont hauts ?

Les Gammes H bénéficient de caractéristiques essentielles qui les différencient des placements traditionnels.

D’une part, les Gammes H peuvent être remboursées, avec une rémunération fixée dès le départ, sans hausse significative de leur Indice de référence, alors qu’une décision d’investir directement sur les marchés actions n’a de sens qu’en cas d’anticipation haussière (hors perception de dividendes).

D’autre part, les supports Gammes H sont généralement dotés d’un effet mémoire (ou effet boule de neige) qui consiste à mettre de côté l’ensemble des rémunérations annuelles pour les verser en totalité si les conditions du remboursement sont réunies.

Ainsi, si l’évolution de l’Indice de référence est défavorable dans un premier temps parce que les marchés étaient plutôt en haut de cycle, une remontée au bout de quelques années, juste au-dessus du niveau de déclenchement, permet de bénéficier de toutes les rémunérations annuelles mises de côté depuis l’origine.

Enfin, les souscripteurs qui estiment les marchés trop hauts peuvent s’orienter vers les supports Gammes H les moins offensifs (par exemple la gamme Absolu), quitte à renoncer aux rémunérations potentiellement plus élevées qui y sont associées.

12 idées reçues pour mieux comprendre les Gammes H

Lettre d'information

Inscrivez-vous à la newsletter !

  • Recevez chaque mois nos prochaines offres
  • Suivez l'évolution des Gammes H

Adresse mail est non valide

une question,
besoin d’un rendez-vous ?

01 53 45 98 00

L'équipe Hedios se tient à votre disposition du lundi au vendredi de 7h à 19h