Guide Pratique | Les contreparties | www.hedios.com
Appeler Souscrire

1. Période de souscription limitée

Chaque nouveau support n’est accessible que sur une période de souscription strictement limitée dans le temps. Passée la date limite de souscription, le support est fermé : il n’est plus accessible (contrairement aux placements traditionnels).

2. Durée de détention non connue à l’avance

Les supports Gammes H peuvent généralement être remboursés avec un gain à des dates fixes et en fonction de l’évolution de leur Indice de référence. La durée du placement n’est donc pas connue à l’avance : elle peut ainsi varier de 1 à 12 ans.

3. Risque de non-rémunération du capital

Dans l’hypothèse où la protection du capital est activée à l’échéance, la situation reste défavorable même si le capital est remboursé : les frais liés au contrat d’assurance-vie restent en tout état de cause à la charge du souscripteur. Ce dernier a en outre renoncé à toute rémunération de son épargne, sur une durée de 10 à 12 ans.

4. Absence de dividendes

Contrairement à la détention d’actions en direct, le souscripteur renonce à percevoir les dividendes des actions qui composent l’Indice de référence d’un support Gammes H, ces dividendes étant déjà utilisés pour la construction de sa performance potentielle.

5. Plafonnement du gain potentiel

Le gain potentiel est généralement plafonné aux rémunérations annuelles définies à l’avance : le souscripteur renonce donc à gagner plus, et ce même si les marchés actions s’envolent.
 
L’indexation du remboursement sur l’Indice de référence peut donc être totale en cas de baisse (scénario défavorable), mais elle ne l’est pas en cas de hausse lorsque le gain est plafonné.

6. Risque de perte en capital en cours de vie et à l’échéance

Le souscripteur accepte un risque de perte en capital partielle ou totale :
 
  • en cours de vie en cas de revente anticipée si la valorisation est négative ;
  • à l’échéance en cas d’effondrement durable des marchés actions (au-delà de la protection) ou encore en cas de défaillance des banques émettrices et des garants des formules de remboursement ou de l’Assureur.
Les frais liés à son contrat d’assurance-vie restent par ailleurs et en tout état de cause à sa charge.

7. Risque de liquidité

Certaines conditions exceptionnelles de marché peuvent avoir un effet défavorable sur la liquidité d’un support Gammes H, voire rendre le support totalement illiquide.

8. Impact des frais de conception et de distribution sur la valorisation

Un support Gammes H est une combinaison complexe de plusieurs instruments financiers.
 
Ses coûts de conception et de distribution sont intégralement amortis sur les premiers mois.
 
Sa valorisation se retrouve alors systématiquement négative, sauf si l’Indice de référence progresse rapidement et significativement.
 
Cependant et seulement en cas d’évolution favorable de l’Indice de référence, cette baisse structurelle de valorisation initiale est rapidement résorbée.
 
A noter : les coûts de conception et de distribution étant déjà intégrés dans la formule de remboursement, ils n’auront finalement aucune incidence sur le niveau de remboursement prévu contractuellement.

9. Risque de variation de valorisation

La valorisation quotidienne d’un support Gammes H est rapidement impactée par ses coûts de conception et de distribution, puis évolue en cours de vie en fonction de son Indice de référence, des taux d’intérêt, de la volatilité, etc.
 
La valorisation est également sujette à d’importantes fluctuations autour des dates de constatation lorsque l’Indice de référence se situe proche du niveau de déclenchement ou, à l’échéance, de la barrière de protection.
 
La baisse de valorisation d’un support Gammes H peut donc être plus importante que la baisse de son Indice de référence depuis sa date de constatation initiale.

une question,
besoin d’un rendez-vous ?

L'équipe Hedios se tient à votre disposition du lundi au vendredi de 7h à 19h

Paris - 01 53 45 98 00
Londres - 02034 455 094